Vieillir en équilibre

FallingJ’ai assisté à une conférence donnée par Ann Mulhauser-Wallin (physiothérapeuthe à domicile) qui s’intitulait: « La vie sur mes 2 pieds ou vieillir en équilibre ».

Les facteurs de chutes chez les seniors sont multiples: les troubles cognitifs et psychologiques, les maladies (cœur, poumons), les problèmes d’équilibre liés aux systèmes vestibulaire, auditif et visuel. Il est à retenir qu’une personne ayant chuté une 1ère fois est plus à risque car elle a peur de rechuter, elle est moins mobile, elle a pu être immobilisée et a perdu de la musculature. La sarcopénie (diminution des capacités musculaires due à l’âge) est inéluctable. A partir de 50 ans, nous perdons 1 à 2% de muscles pour arriver ainsi à presque 40% lorsqu’on attend 80 ans.

L’apport de protéines est indispensable pour conserver une plus grande force musculaire (1 à 1.6g /kg /j). Penser à intégrer des protéines dès le matin peut aider à avoir la ration journalière recommandée.

Une activité physique régulière, comme le Pilates, est essentielle. A la fois pour renforcer ses muscles et gagner en souplesse, mais aussi pour travailler le système proprioceptif qui nous permet d’apprendre à situer notre corps dans l’espace et par là-même, améliorer notre équilibre.